Construction de voûtes

Publié le par Tipe Sagrada Familia (Félix & Sylvain)

Pour mettre en valeur un unique effort de compression tout au long de la voûte en forme de chaînette, nous avons réalisé une discrétisation par petits bloc, indépendants les uns des autres, et ne supportant quasiment que de la compression entre eux : sur une contruction en pierres sèches, il n'y a pas de lien encaissant des efforts de flexion, de cisaillement ou de traction.

 

Par commodité, nous avons réalisé des "pierres" de construction en polystyrène. Ce matériau est facilement sculptable, pour réaliser les angles fins et précis nécessaires à une courbure de chaînette.

2012-03-27 12-05-16 137

 

Notre première voûte, taillée peu précisément (au cuteur) :

Cela nous a permit d'avoir un aperçu général et de connaître les points de faiblesse de notre modélisation. Les surfaces de chaque brique doivent être très précisément

 

 

 

Après coup, nous avons eu à disposition une roofmateuse (découpeuse à polystyrène par fil chauffant), ce qui nous a permit de découper finement les blocs : 

      successblack

 

La construction s'avère laborieuse mais le résultat est satisfaisant.

      succescalc

 

Pour comparer la solidité de la chaînette en compression pure, nous avons préparé un arc de cercle. Avec des briques de taille importante, la structure tient son propre poids :

 

2012-04-03 10-58-46 122

      (En effet, dans l'épaisseur de la structure, on peut faire passer une chaînette. Mais en diminuant l'épaisseur, il n'y a plus "la place" pour faire passer la courbe décrite par la chaînette, dans un arc de cercle) circulaire

 

fail

 

Toutefois, en diminuant l'épaisseur des éléments, il nous a été impossible de faire tenir le demi-cercle sans les appuis nécessaires au montage.

 

 

 

 

 

 

On peut donc conclure que pour une même épaisseur de voûte, la chaînette offre une meilleure tenue.

Publié dans Maquette

Commenter cet article